Les Nécrosoris au pouvoir, la traque commence
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un peu d'aide pour subsister jusqu'à la saison nouvelle [PV Eleana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Silanthe
Résistanteavatar
Compte Héros : [url=lemondedesephia.forumotion.com/t665-compte-heros-de-silanthe-mystalline][/url]

Messages : 31

Points de récompenses : 1

MessageSujet: Un peu d'aide pour subsister jusqu'à la saison nouvelle [PV Eleana] Sam 21 Avr - 11:17

Dès que j'avais entendu l'annonce des Nécrosoris, j'avais fui. Je n'avais déjà pas de foyer, mais là, je me cachais vraiment. J'avais marché, marché, marché, j'avais traversé des États, probablement changé trois ou quatre fois d'alliance, mais il me fallait fuir. Déjà, tous ces fantômes, il avait été extrêmement difficile de survivre, maintenant, ces Nécrosoris, qui avaient promulgué cette loi pour mettre à mort tous les Élémentaires d'Ombre ou de Lumière, sans exception, pour crime contre l'Humanoïdité. Et puis quoi encore, nous n'avions rien fait, nous. J'eus une pensée fugace pour Remucer, celui que j'aimais tant, et qui, lui, en étant amoureux de la reine, cette Sérénade, devait avoir lui aussi beaucoup de problèmes, puisque les magiciens sombres prenaient le pouvoir de tous les États. Quoi qu'il en ait été, je n'avais pas le choix, je devais fuir, j'avais déjà tué quatre ou cinq voleurs et sept chasseurs de primes. Je ne savais pas très bien comment, puisque mon pouvoir de l'ombre prenait le dessus dans ces moments où la peur m'envahit, mais j'étais sûr qu'il s'agissait bien de lui. Les cadavres ne portaient aucune lésion, mais avaient bien le regard vitreux qui confirmait que leur âme avait été soit détruite, soit arrachée. Ce qui était intéressant, c'était que maintenant que le phénomène était devenu fréquent, non seulement j'en apprenais plus à chaque fois, espérant peut-être un jour pouvoir le contrôler, mais en plus, j'y prenais goût et plaisir. C'était jubilatoire.
Cela faisait maintenant plusieurs heures que je marchais dans ce pays fortement boisé, lorsqu'enfin, au détour d'un de ces chemins de terre à moitié envahis par les plantes, que plus personne n'emprunte jamais, j'aperçus une cabane de bois. Elle était presque en ruines, si bien que je commençais à douter que quelqu'un y habite encore, mais, d'une part, je devais tenter ma chance, d'autre part, le toit, les murs et les fenêtres étaient certes vétustes mais loin d'être troués, et semblaient même être régulièrement réparés. Avec ce petit espoir de croiser une âme à la fois vivante, assez charitable pour héberger quelqu'un d'autre, et surtout, assez tolérante et bienveillante pour accueillir une Mage de l'Ombre, surtout une Mage comme moi. Si elle refusait, peu importait, j'irai voir ailleurs, ce n'était pas mon premier refus. Si elle souhaitait me dénoncer, elle finirait comme ces voleurs et ces chasseurs de prime. Je n'avais pas besoin de ça pour le moment. J'étais déjà traquée, et sûre qu'on savait que j'étais (je réfléchis un moment à l'endroit où je pouvais être... Et fis une conjecture plutôt satisfaisante) à Tivina, je n'avais pas non plus besoin que l'on sache que j'étais passée par ce bois, ni dans quelle direction je me dirigeais. Alors cette personne mourrait. Point. Je n'aurai pas le moindre scrupule, c'était ma vie avant celle d'inconnus qui, de toutes façons, suivraient les Nécrosoris ou les aideraient, guidés par la peur.
Alors, je m'approchais de la maison, et toquais, criant :
-S'il vous plait, je demande asile à celui qui vit ici, je sais que je suis une Aquariosis, et que je suis loin de chez moi, je sais que je suis une Astral et que nous sommes à Luminea, mais s'il vous plait, je suis une élémentaire d'Ombre traquée, je vous demande votre aide. S'il vous plait.
Puis, j'attendis que la porte s'ouvre. Soit c'était un nouveau mort, soit, enfin, j'allais avoir un(e) ami(e).


Dernière édition par Silanthe le Dim 22 Avr - 11:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un peu d'aide pour subsister jusqu'à la saison nouvelle [PV Eleana] Dim 22 Avr - 6:18

J'observais à travers la fenêtre la forêt plongée dans la pénombre de la nuit qui entourait ma demeure. Plutôt, je guettais. J'y avais prit cette habitude depuis les nouveaux changements qui avaient frappé plein fouet Eséphia. Oui, beaucoup de choses avaient changées récemment. Notament les Alliances, qui ne sont plus ce qu'elles étaient. Dorénavent, les Elementaires d'Ombre et de Lumière sont traqués et tuer par les Nécrosoris. Ces derniers ont quasiment prit le contrôle de notre planète. D'après les rumeurs, Lune d'Azur aurait apparemment abandonné le trône de son royaume. Enfin, tout ses évènements provoquaient d'énormes scandales. Les médias s'en mêlaient, ce qui ne faisait qu'aggraver les choses.

Je n'étais pas vraiment concernée par ces grands changements, n'étant qu'une chasseuse de prime, Elèmentaire de l'Air. Pour moi, le soleil se levait toujours et l'herbe restait toujours verte. Mes journées ne changeaient pas beaucoup, et cela ne me dérangeait pas. Mes affaires continuaient de se faire, comme à leur habitude. Rien ne changeait. Rien ne venait tourmenter mes jours. Avant aujourd'hui.

Alors que je continuais à fixer le paysage environnant, une ombre me fit froncer les sourcils. Je laissais tomber ce que je faisais -c'est à dire aiguiser mes deux lames- pour ouvrir brusquement la porte et de sortir en trombe. Je restais postée devant l'entrée, les mains sur les hanches.

-Josh ! Hurlai-je, exaspérée mais toute fois soulagée.

Mon frère apparut bientôt dans mon champ de vision. Il trottina jusqu'à moi, comme si ne rien n'était. Pas comme s'il ne m'avait pas inquiéter l'espace d'un instant. Lui ne semblait nullement contrarié par ce qui se passait dans notre monde, au contraire. Il prenait ça carrément à la rigolade. Qui pourrait lui en vouloir de rester inscoucient, du haut de ses quinze mille ans ?

Je lui ordonnais de rentrer chez nous d'un ton sec et ferme. Il râla qu'il n'y avait pas de risque, et je lui rétorquais qu'il vallait mieux être prudent que mort. Je savais qu'il maugréait ma méfiance, mais il ne me répondit rien. Il vallait mieux pour lui.

Alors que nous franchîmes le seuil de notre maison, mon grand frère nous fit face. Matt, âgé de vingt mille ans, abordait son air habituellement sévère et strict. Il prenait son rôle de chef de famille au sérieux. Voir beaucoup trop. Mais j'avais beau être agacée par ses manières tyranique, je respectais son sens des résponsabilités.

Lorsque j'eus refermer la porte derrière nous, Matt nous lança que nous devrions nous montrer plus prudents si nous voulions éviter les foudres des personnes indésirables. Je levais un sourcil et lui rétorquais que je surveillais notre petit frère beaucoup trop naïf et impulsif tandis que lui se prelassait derrière un bureau à sirroter une boisson alchoolisée qui ne réglait sérieusement pas nos problèmes.

En réponse à mon arrogance habituelle, une dispute s'ensuivit. Je criais, Matt me hurlais, et Josh se faisait tout petit. Matt et moi nous disputions souvent à cause de notre vie, et à la fin, nous nous en voulions toujours de montrer nos problèmes à notre frère qui n'avait nullement mérité d'en être témoint. Toute fois, nous étions tous les trois impulsifs et nuos possèdions tous le sang chaud. Nos pulsions guerrières et colériques ne se contrôlaient pas facilement, malgré nos sang mêlés. Après une dernière pique lancée par mon grand frère, je tournais un regard vers Josh, qui se tenait assis sur une chaise, la tête basse. Aussitôt, ma colère s'évapora et je m'assis à côté de lui. Je lui tapotais l'épaule et lui offrit un sourire encourageant. Je n'aimais pas qu'il soit présent lors de nos affrontements, il ne méritait pas ça. Matt se calma, et retourna dans son bureau. Après une petite discution avec le cadet, je lui glissais de monter dans sa chambre. Il obéit sans protestations.

Une fois monté dans sa chambre, je soupirais. J'étais las presque tous les soirs, voir pratiquement tout le temps. Je me relevais, m'approchais d'un comptoir, sortit un verre et le remplit d'une boisson dont je ne devrais même pas avoir la main. Je retombais sur ma chaise, mes doigts entrelaçant la boisson tiède. J'eus un soupire las, et je bus une gorgée du liquide. Je grimaçais. C'était infect, mais sa recalquait.

Quelqu'un toqua à la porte accompagné d'une voix suppliante. Je tressaillis et bondis sur mes pieds. J'avais optée pour une position défensive, la main sur ma dague enfoncée dans son fourreau autour de ma taille. Généralement, la nuit, peu de visiteurs venait nous rendre visite. Et après ce qui se passait récemment, nous étions prudents. Je m'approchais silencieusement de la porte d'entrée, l'ouvrais et découvris une jeune femme sur le pas de la porte. Nombreux la qualifierait de belle, ce que je ne contredirais pas. Elle avait un beau visage, une peau bleue, des cheveux longs et noirs, des membres fins qui auraient presque été décrit comme fragiles. J'identifiais aussitôt une Aquariosis. Je ressentais chez elle un sentiment sombre, des légers frissons me parcouraient l'échine tandis que je la détaillais. Ses yeux étaient suffisament clairs pour que je puisse mettre le doigt sur son élèment : l'Ombre. Comment, une rescapée, poursuivie par des troupes de Nécrosoris, avait-elle trouvée son chemin jusqu'à chez moi ? Et pourquoi, d'ailleurs ? Je n'en savais rien.

Prudente, j'avais saisis ma dague et l'avais cachée derrière mon dos, par précaution. Ayant identifier sa race et son élèment, j'en sus suffisament pour être certaine qu'elle n'était pas venue dans un but malveillant. Non, elle était sûrement en fuite. Comme tous les autres.

Normalement, j'aurais claquer la porte et me serrais contrefoutu de la vie de cette femme. Après tout, je ne la connaissais pas, pourquoi voudrais-je l'aider ? Pourtant, un sentiment que j'avais rarement ressentit m'oppresais : La compassion. Oui, je compatissais. Je savais ce qu'était être en fuite, pourchassée à mort, craignant pour notre vie et celles des autres. Nous avions tous été poursuivis pour une raison ou une autre. Et je ressentais le devoir de l'aider. Je l'invitais à entrée d'un signe de la tête. Elle entra, et je refermais la porte.

Je priais pour que mes frères nous ait pas entendu. Je savais que j'allais attirer des ennuis à notre famille mais honnêtement, je m'en foutais en cet instant. Seule la curiosité que j'éprouvais en ce moment m'importais.

Je fis face à la jeune femme, le visage neutre.

-En fuite, murmurais-je, pour seul commentaire.

Je me laissais tomber sur ma chaise. Je croisais les jambes.

-Quelqu'un t'a suivis ? Demandai-je.

Je portais ma boisson à mes lèvres et la bu d'un coup. Il manquait plus que des Nécrosoris arrivent ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silanthe
Résistanteavatar
Compte Héros : [url=lemondedesephia.forumotion.com/t665-compte-heros-de-silanthe-mystalline][/url]

Messages : 31

Points de récompenses : 1

MessageSujet: Re: Un peu d'aide pour subsister jusqu'à la saison nouvelle [PV Eleana] Sam 14 Juil - 4:28

Une jeune filante m'ouvrit la porte. Grâce aux dieux en lesquels je ne croyais pas, enfin, quelqu'un d'hospitalier !
-Quelqu'un t'a suivie, demanda-t-elle avant de s'asseoir dans un fauteuil et de siroter un verre.
-Bien évidemment, je suis traquée. Mais si cela peut te rassurer, et je crois que c'est là le sens de ta question, ils sont tous morts. Je n'ai pas d'autre choix, et puis c'est mon tempérament d'Élémentaire d'Ombre.

Je guettais sa réaction, mais de toute évidence, elle devait avoir l'habitude.
-Toujours est-il, enchaînais-je, que je ne suis pas ici pour rien. Je suis certes en fuite et cherche asile, mais au cours de mon voyage, j'ai pu entendre parler de la Résistance. Très peu de gens s'organisent, mais cela se fait. Aussi, si vous avez bien voulu m'accueillir, j'imagine que vous devez en savoir quelque peu sur eux. Ou, dans le cas contraire, être intéressée par le fait de les rejoindre. Je vous propose que nous cherchions toutes deux la Résistance, et que nous leur apportions notre aide. Petit à petit, nous formerons notre petit groupe et lorsque nous entrerons enfin en contact avec la Résistance, nous pourrons leur apporter notre soutien. Je suis en fuite, et c'est mon but depuis le début, bien qu'il me faille également survivre et tuer mes poursuivants. Aussi, je vous propose de vous joindre à moi, dès maintenant. Excusez-moi d'être aussi directe, mais je doute que nous ayons le temps pour de telles palabres.
Mon regard se posa sur sa famille.
-Je peux faire quelque chose pour eux, ajoutais-je. Une sorte de bouclier d'ombre qui dissimulera leur présence. Un filtre de perception, en fait. L'ombre manipule les esprits, et fait croire, persuade intimement qu'il n'y a rien par là, et qu'il est inutile de s'y aventurer. Tous ceux qui passent par les alentours la contourneront simplement, inconscients de tout ce qui pourra se produire dans le cercle que je tracerai. Mais s'ils sortent de celui-ci, ils seront à la vue de tous, qu'ils soient prudents. Je peux également faire un unique pendentif qui protègera le porteur. Il se fait simplement avec la clé de la maison
Je lui tendis une main, esquissant un début de sourire :
-C'est d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un peu d'aide pour subsister jusqu'à la saison nouvelle [PV Eleana]

Revenir en haut Aller en bas

Un peu d'aide pour subsister jusqu'à la saison nouvelle [PV Eleana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde d'Eséphia :: Nouveau Monde :: Tivnia-