Les Nécrosoris au pouvoir, la traque commence
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

» Good morning, Mister Nightmare [Libre - 2 joueurs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Angel J. Lewellyn
avatar
Compte Héros : <a href="http://lemondedesephia.forumotion.com/forum"><img src=" http://www.tagtagcity.com/assets//images/ecus.png" alt="Compte Héros" /></a>

Messages : 11

Points de récompenses : 200

MessageSujet: » Good morning, Mister Nightmare [Libre - 2 joueurs] Mer 18 Avr - 6:50




« Dream. Deux bras qui m'ensseraient tendrement. Drop. La sensation d'être arrêté dans le temps. Distance. Le soleil semble si loin... tellement loin... Dream. Drop. Distance. Nous tombons dans le vide et tu me tiens contre toi. Le sol semble si près mais encore si loin. Bientôt, nous ne serons qu'une seule et même tâche écarlate. Nous tombons toujours.

Stop. Deux bras ? Comment ça deux bras ? C'est à cette pensée qu'Angel ouvrit ses yeux vermeil. C'était quoi ce rêve pas net ? Deux bras autour de sa jolie petite taille... non mais ! Secouant la tête, elle étouffa un petit gémissement de douleur. Portant la main à sa tête, elle rencontra la croûte de sang séché qui maculait sa tempe. Ah, son propre sang. Quelle horreur. Boire, voir, faire couler celui des autres ne la dérangeait absolument pas mais voir son propre sang la dégoûtait. Incompréhensible, comme le reste du raisonnement de la demoiselle aux cheveux blancs teints actuellement en brun. Bon, un petit check-up de son petit corps s'imposait. La tête, pour commencer. A part le sang séché et une affreuse migraine, ça allait. Le reste du corps, aussi. Bieeeen. La vampire se redressa en position assise, jambes croisées en tailleur. Elle se trouvait au fond de ce qui ressemblait à une faille. Le soleil n'était pas encore visible bien qu'il fasse déjà clair, il devait donc être tôt. Ah. Voilà pourquoi son ventre gargouillait. Mais il n'y avait pas l'ombre d'une vie dans les parages. Estomac, chut !

Elle errait au fond de cette étrange faille depuis maintenant une heure. Elle ne se souvenait pas de comment elle avait atteri là et la question était mainetant : Par où sort-on ? Rhaa, les panneaux indicateurs, ça existe, tout de même ! Shootant dans un caillou pour évacuer ses émotions trop contraductoires, elle soupira. Son rêve tournait en boucle dans sa tête, impossible de s'en défaire. Qui était celui qui la tenait dans ses bras ? Pourquoi tombaient-ils ? Cette chute avait-elle un rapport avec sa présence au fond de ce trou ? Trop de questions, trop d'hypothèses et peu de réponses. Comme toujours. Et en plus, ses bottes blanches étaient maintenant pleines de poussière... Levant les yeux vers le ciel bleu, elle regretta un instant de ne pas être de l'élément aérien. La terre. Pfff, franchement, c'était pas son truc. Poussiéreux, sale et j'en passe. Son regard brûlant se posa sur la roche qui constituait les parois et une petite idée germa dans son esprit. Peut-être pouvait-elle user de son élément pour remonter à la surface, genre en créant un escalier ou une plateforme ? Un sourire naquit sur ses lèvres et elle s'approcha de la paroi rocheuse. Posant sa main gantée dessus, elle ferma les yeux et se concentra. Elle n'était qu'une Gamma mais elle pouvait toujours essayer...

Elle l'entendait. Elle se fondait en elle. Angel était presque en transe tant elle était concentrée. Des rochers commencèrent à bouger. La sueur perla sur son front parfait. Oui, elle pouvait y alrriver. Elle allait y arriver. Il n'y avait aucune autre solution. Au moment où cette conviction se transformait en euphorie, un craquement retentit derrière elle et elle perdit toute concentration. Furieuse, elle fit volte-face, sa double-personnalité commençant à prendre le dessus.

Idiot ! J'y étais presque !

La colère illuminait ses yeux d'une lueur sanglante. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

« Si la vie est une phrase, alors la mort n'est qu'un point »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigi-yume.forumgratuit.be/
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: » Good morning, Mister Nightmare [Libre - 2 joueurs] Mer 18 Avr - 7:45

Eleana se faufila dans un passage, à pas feutrés. De la fumée se propageait dans l'air et entourait les lieux dans un brouillard sinistre. Les paroies rocheuses noires dégageaient des allures hostiles. Le sol recouvert de pierres grises laissait entendre le moindre des pas, ce qui résonnait dans toute la Faille du Néant. Un endroit où peu de personnes se rendait. Des suicidaires, pour la plupart. Mais l'idée de mourir était loin d'être l'occupation principale de la jeune Filante, qui ne désirait nullement mourir en ce jour. Non, elle était bien trop occupée à rester silencieuse, à ne pas se faire remarquer. Un objectif bien précis avait été ériger pour elle. Tuer ce quihantait un endroit particulier dans la Faille, faire le ménage, vérifier les alentours. C'était cela, sa motivation. L'idée lui était peu atreillante, mais son client avait bien comprendre qu'il voulait qu'elle fasse ce qu'il demandait. Et elle comptait bien faire son boulot. Vite fait bien fait.

Eleana se baissa légèrement, sentant une présence hostile. Consciente qu'elle devait avoir faire fasse à quelqu'un de sans doute redoutable, elle préférait être prudente. Elle inspira, ferma les yeux et se concentra. Elle laissa l'air effleurer son corps, comme une caresse, et le laissa s'empregner et se répendre dans tout son être. Il entra en elle. Et elle fusionna avec lui. Aussitôt, elle rouvrit les yeux et se laissa disparaître dans le vent. Son corps devint translucide, et elle orienta le vent de façon à ce qu'elle soit inodore. Le temps de son changement d'état, elle s'était faufilée derrière un rocher noir et poussièreux. Elle en sortit. Tout marchait. Son plan se déroulait bien.

Jusqu'à ce qu'elle heurte une pierre. Un bruit, un seul, résonna dans la Faille. Une voix rageuse se fit entendre, en même temps que le corps de la jeune fille se raidit :

- Idiot ! J'y étais presque !

Eleana fronça les sourcils et se mordit la lèvre. Raté pour la discrètion. Elle détailla sa cible, qui s'était détournée. C'était une jeune femme. Elle avait des cheveux blancs avec des nuancées de châtain, des yeux en amande où de la rage se laissait voir à travers. Sa silhouette fine et gracieuse était bien proportionnée. Son teint de porcelaine révélait des origines vampire.

En la voyant, Eleana ne la trouvait pas tellement dangeureuse. Un éclat de lumière lui permit de découvrir une cicatrice à peine disible sur la joue de la jeune femme.

La jeune Filante eut la pensée que elle, ne la voyait pas. Piquée par les paroles insolantes, presque naïves, elle se laissa jouer au jeu. Elle fit souffler l'air plus fort dans la vallée, des éclairs crépitaient dans le ciel. Le tonnerre gronda. De la poussière s'éleva légèrement du sol tandis qu'Eleana se laissait voir distinctement. Son visage masquée par de l'impassiblité et de la froideur, son regard gris intimidant et glaçial tel un pic de glace la rendait terrifiante, intimidante.

-Idiot ? Répéta la jeune chasseuse de prime avec un rictus amusé.

Son rictus était loin d'être amical. Mais elle cachait bien une question qui l'intriguait : Qui et pourquoi aurait envie de tuer cette jeune femme ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zohéir X'enlil
Élite des Assassins ~ Neutreavatar
Compte Héros :

Messages : 753

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: » Good morning, Mister Nightmare [Libre - 2 joueurs] Jeu 19 Avr - 1:56

    Hors du temps. Hors de la vie. Poussiéreux. Potentiellement hostile et techniquement parlant inhabitable. Ce n’était pas si mal, la Faille du Néant. Faux optimisme. Mais vu qu’il était censé n’y avoir personne, ce lieu restait un endroit idéal pour Zohéir. Bon, il manquait juste deux ou trois arbres et c’était parfait. Sauf que de la végétation ici, c’était peu probable. Même complètement impossible. Sur cette terre de roche et de poussière, il n’y avait aucune âme qui vive. Pas un brin d’herbe. Pas un oiseau. Pas un insecte. Seulement le vent. En plus d’être inhabitable, cet endroit était glauque et dépourvu de toute forme de vie. Bref, ce n’était pas vraiment le genre de lieu que les touristes choisissaient pour passer leurs vacances, c’était certain.

    Zohéir s’était réfugié dans une petite caverne dans la paroi, surélevé sur un surplomb presque inaccessible. Question : comment s’était-il retrouvé ici ? Bah, en usant des pieds, des mains et en comptant sur une agilité plutôt développée. Sinon c’était la chute libre, vu la hauteur où il se trouvait. Le jeune elfe se trouvait assit, adossé à la paroi rocheuse et désagréable au touché. Les bras derrière la tête, il observait le plafond de la caverne d’un regard vide. Absent. Lorsqu’il était arrivé ici, la première et seule chose qu’il avait faite était d’inscrire sur les murs, en utilisant une pierre pointue, quatre mots : « Attendre », « Tomber » et « Se relever ». Aucune logique dans ces termes, à part pour lui. Vive la compréhension.

    Alors que Zohéir se trouvait en grande contemplation du plafond, un étrange bruissement se fit entendre, suivit d’un silence irréellement pesant. Il se redressa brusquement, tous les sens en alerte. Furtivement et prudemment, il passa la tête hors de la petite caverne et, accroupi au bord de la falaise, observa le sol. Tout en bas, allongée sur la rocaille, se trouvait une jeune femme aux cheveux châtains très clairs et aux vêtements plutôt peu communs. Elle ne bougeait pas. Pas du tout. Etait-elle morte ? Possible. Evanouie ? Possible aussi. Toutes les solutions étaient envisageables et plausible dans cet endroit normalement désert. Bon, les clichés comme quoi la Faille du Néant était inhabitable n’étaient plus utiles et véritables. Zohéir hésita longuement à descendre en bas pour s’assurer que cette personne était bien morte. Usant de sa vue d’elfe, il parvint à distinguer un liquide rouge foncé suinter de la tête de la jeune femme. Du sang, sans aucun doute.

    Alors il attendit. Perché en haut, sur la plateforme surélevée, il attendit un signe de vie de la part de la blessée. Que faisait-elle là ? Que lui était-il arrivé ? Trop de questions sans réponse se bousculaient dans son esprit. C’était très frustrant. Les minutes s’écoulèrent. Puis les heures. Sans que rien ne bouge dans la Faille du Néant. Le soleil continuait sa course folle dans le ciel, tandis que Zohéir ne quittait pas la jeune femme des yeux. Puis finalement, elle fit un geste. Infime, presque imperceptible, mais elle bougea bien. Alors elle n’était pas morte ? Etait-ce un soulagement ou un désagrément pour le jeune elfe ? Hum, plutôt un désagrément, oui. Il aurait tant voulu dérober les biens de cette femme sans encombre. Bon et bien, finalement, il allait devoir la tuer.

    Lui qui croyait être seul ici, voilà qu’un pseudo cadavre venait s’incruster dans ce lieu. C’était porte ouverte ou quoi ? Zohéir observa la femme se relever et porter une main à sa tête. Elle n’était pas forcément en bon état mais tenait encore debout. Comme ce serait lâche de l’attaquer dans cette situation. L’assassin renonça donc à la tuer. Pour l’instant. Il la suivit de haut tandis qu’elle arpentait la Faille du Néant, sûrement avec l’espoir de trouver une sortie. Y en avait-il une, au moins ? L’elfe commença à douter. La frustration monta en lui. Ce n’était pas une bonne nouvelle, qu’il n’y ait aucune sortie. Mais bon. Du haut du chemin surélevé qui longeait la falaise, Zohéir suivit en douce la femme, qui se trouvait être une vampire, apparemment, sans qu’elle ne remarque rien. Puis au bout de quelques heures de marche, elle stoppa et sembla se concentrer sur la falaise. Le jeune elfe se raidit. L’avait-elle perçu ? Mais non, elle se contenta d’utiliser la magie pour… pour quoi faire, en plus ? Difficile à dire. Mais alors qu’elle était en pleine concentration, elle relâcha subitement son sort et se retourna vivement. Elle dit d’une voix pleine de rage, découlant sûrement de son échec :

    - Idiot ! J'y étais presque !

    Zohéir distingua enfin à qui la vampire s’adressait. Une autre femme -encore ?!- s’était invitée dans la Faille du Néant. Et l’elfe n’eut pas besoin de chercher longtemps pour comprendre de qui il s’agissait. Eleana. La Filante. Enfin une bonne nouvelle en ce lieu. L’assassin s’accroupi un peu plus pour ne pas attirer l’attention sur lui. Il observa la scène de ses deux yeux bleus perçants, bloquant sa respiration lorsqu’une des deux femmes levaient un peu trop les yeux. Soudain, le soleil fut voilé sous de gros nuages noirs et le tonnerre retentit. Zohéir se souvenait bien des capacités à maîtriser l’air d’Eleana. C’était sans doute elle l’auteur du vent se levant brusquement.

    - Idiot ? fit-elle avec un rictus mauvais.

    Elle n’était pas contente. Pas du tout. Oh, la conversation s’annonçait divertissante. Zohéir s’assit donc et contempla la scène. Dans ses yeux brillait une lueur amusée. Pour une fois. Puis sans le vouloir, peut-être par gêne à cause de la pierre martyrisant ses muscles, l’elfe fit un faux mouvement et des petits cailloux quittèrent le chemin surélevé et tombèrent au sol, pile entre les deux jeunes femmes. L’assassin soupira. Et vive la discrétion.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il y a à peine un instant, on m'a regardé pour toujours.
On n’est pas misanthrope pour rien, ni philanthrope pour les autres.
I'm Bro. The only Bro.




ZagZag, Cow.


Dernière édition par Zohéir X'enlil le Lun 11 Juin - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel J. Lewellyn
avatar
Compte Héros : <a href="http://lemondedesephia.forumotion.com/forum"><img src=" http://www.tagtagcity.com/assets//images/ecus.png" alt="Compte Héros" /></a>

Messages : 11

Points de récompenses : 200

MessageSujet: Re: » Good morning, Mister Nightmare [Libre - 2 joueurs] Ven 20 Avr - 9:31

« Les mots qu'elle prononça semblèrent se répercuter sur la roche et elle fronça imperceptiblement les sourcils tandis que le vent se mettait à souffler de plus en plus fort. Le tonnerre gronda, les éclairs s'ajoutèrent au tableau et la poussière vola autour d'elle. Génial, un fanatique des effets spéciaux avait décidé de l'ennuyer. Ses mèches voletaient autour d'elle et elle les rejeta en arrière avec un geste impatient, tout en maudissant le vent et le sable qui allaient créer d'impossibles nœuds. Une forme se dessina dans le sable et se précisa, laissant voir une jeune femme aux yeux gris.

Idiot ?
Le rictus qui ornait les lèvres de la nouvelle venue était tout sauf amical et cela fit naître l'ombre d'un sourire chez Angel. Rien de tel qu'une rencontre explosive et bien rouge pour se remettre de bonne humeur. Elle avait craint ne trouver nulle âme qui vive dans cet endroit poussiéreux où même les plantes peinaient à pointer le bout du nez. Croiser un être de chair et de sang était donc une bénédiction. De plus, sa gorge blanche était si attirante... elle entendait le chant du sang coulant sous cette peau pâle... ce chant envoûtant auquel elle ne résisterait pas bien longtemps si une quelconque animation de la détournait pas de l'inconnue. Se pourléchant les lèvres d'avance, elle s'apprêta à répliquer mais quelques caillasses tombèrent juste devant ses pieds. Levant les yeux vers la corniche pour voir ce qui avait fait tomber les petites pierres -un animal l'aurait comblée de joie, elle mourrait de faim- et elle dut se protéger les yeux du soleil qui se trouvait juste dans cette direction. Maudit astre. Reculant d'un pas pour mieux voir, elle discerna une vague ombre accroupie. Tirant d'un geste rapide son arme, elle gronda d'une voix sourde :

Mis à part un être doté de mauvaises intentions, nul ne resterait ainsi caché. Qui êtes-vous donc ?
Elle n'espérait pas vraiment de réponse mais elle retint le "Trop couard que pour descendre ?" qui lui brûlait les lèvres. La garde de sa rapière fermement tenue, elle se tourna une nouvelle fois vers la femme aux yeux gris qui la toisait toujours d'un air glacial. Prenant un air impassible, elle baissa son arme.

Mmh, quand vous aurez fini de me fixer comme si vous étiez un être supérieur, peut-être me présenterez-vous des excuses pour avoir momentanément brisé mes chances de quitter cet endroit ?
Même en difficulté, Angel restait Angel, avec cette manie de se montrer désagréable pour se protéger et ses mots aussi piquants que des épines. L'idée de se présenter afin de détendre l'atmosphère ou demander un quelconque nom ne lui effleura même pas l'esprit. Frissonnant à cause du fichu vent, elle rengaina son épée et croisa les bras sur sa poitrine. Elle haïssait le froid, cette sensation qui l'avait étreinte alors qu'elle s'était réveillée, il y a de ça tellement d'années, la mémoire vierge de toutes données. Seuls son nom et son âge étaient restés.

C'est pas que je m'ennuie mais... c'est tout comme. Vous comptez faire quoi, à part rester là à attendre que je gaspille ma salive une fois de plus ? Je vous ai traité d'idiot parce que vous en être un et que je ne distingue pas masculin et féminin dans cette magnifique appellation qui vous sied à merveille.

[HS : j'écris mes paroles en Peru, à la place de Crimson qui ressemble trop à Red]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

« Si la vie est une phrase, alors la mort n'est qu'un point »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigi-yume.forumgratuit.be/
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: » Good morning, Mister Nightmare [Libre - 2 joueurs] Dim 22 Avr - 23:05

Des cailloux ricochèrent sur la surface dure du sol. D'un geste instinctif, Eleana tourna la tête vers le bruit d'origine, et détailla le sommet de la falaise. Une silhouette innidentifiable reculait pour éviter qu'on l'appreçoive. C'était raté. Elle plissa les yeux, espèrant l'identifier, en vain.

La Vampire qui se tenait en face d'elle, sortit son arme et gronda :

- Mis à part un être doté de mauvaises intentions, nul ne resterait ainsi caché. Qui êtes-vous donc ?

Elle leva un sourcil. Cette femme était vraiment étrange et peu commune. Tandis qu'elle regardait cette dernière braquer son arme vers l'endroit où la personne se cachait, un picotement la fit prendre sa concentration. Le vent qui soufflait dans leur direction lui apportait des odeurs bien familières, et ce fut presque instinctif d'identifier Zohéir. Mais que faisait-il donc ici ? Décidémment, elle le croisait souvent. Mais bon. La jeune Filante préférait être avec celui-ci qu'en présence de cette femme si brusque. Elle plissa les yeux et fixa un point derrière les jeune femmes, en prennant un air réfléchit. En parlant d'elle, elle se tourna vers la jeune femme brune et baissa son arme.

- Mmh, quand vous aurez fini de me fixer comme si vous étiez un être supérieur, peut-être me présenterez-vous des excuses pour avoir momentanément brisé mes chances de quitter cet endroit ?

La jeune femme ne put se retenir. Elle s'esclaffa. Non, sérieusement, s'excuser ? Voilà quelque chose qu'elle n'avait jamais fait, et ne comptait pas le faire à cette inconnue si grossière. Franchement, cela se voyait qu'elle ne connaissait pas Eleana. Et tant mieux, finalement. Cela offrait bien des avantages, tout compte fait.

-C'est pas que je m'ennuie mais... c'est tout comme. Vous comptez faire quoi, à part rester là à attendre que je gaspille ma salive une fois de plus ? Je vous ai traité d'idiot parce que vous en être un et que je ne distingue pas masculin et féminin dans cette magnifique appellation qui vous sied à merveille,lâcha la vampire d'un ton désinvolte.

Eleana se raidit. Ses yeux prirent bientôt une teinte ombrageuse. Et elle adressa un regard glaçial à son interlocutrice. Celle-ci ne savait vraiment pas ce qu'elle faisait. Provoquer une Filante était quelque chose de stupide et souvent faîte par un inconscient, et souvent, il ne survivait pas assez longtemps pour prévenir autrui. Toute fois, cette Vampire avait de la chance que la jeune Filante soit une sang-mêlé. Son temperament d'Humaine lui souffla le calme et d'analyser la situation d'un air réfléchit et posé. Mais pour la jeune femme, c'était plutôt l'équivalent de se montrer froide, calculatrice, manipulatrice et impassible. Mais pas cruelle pour autant.

-Vous savez que provoquer une Filante est un acte que tous qualifierait de, laissez moi réfléchir ... D'idiot ? Dit-elle d'un ton sarcastique. Oui, j'ai choisi de reprendre le terme que décidémment vous appréciez tant à sa juste valeur ...

Pendant ses paroles optées avec arrogance, la jeune femme brune se déplaçait autour de l'inconnue, tel un fauve qui rôdait autour de sa proie avant de lui sauter à la gorge. Dans sa lancée, elle poursuivit :

-Mais fort heureusement, vous avez de la chance que je ne sois pas comme une de mes semblables, ou que je ne sois pas "idiote" comme ces gens qui oseraient nous provoquer ...

Satisfaite, Eleana ajouta :

-Et vous, pourriez-vous en dire autant ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zohéir X'enlil
Élite des Assassins ~ Neutreavatar
Compte Héros :

Messages : 753

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: » Good morning, Mister Nightmare [Libre - 2 joueurs] Lun 23 Avr - 1:50

    La vampire leva les yeux vers Zohéir, ce qui ne l’étonna pas le moins du monde. Au contraire, c’était bel et bien la plus logique qu’une personne dite commune aurait eu. Instinctivement, le misanthrope avait reculé sur la plateforme mais avait vite heurté la paroi de la falaise derrière lui. Le soleil était son allié et empêchait sûrement les deux femmes de distinguer ses traits. Pourtant, Eleana plissa elle aussi les yeux vers lui et une étincelle brilla dans son regard. L’avait-elle reconnu ? Les paroles de la vampire ne l’étonnèrent pas non plus. C’était le genre de chose que toute personne pour le moins sûre d’elle aurait lâché avec dédain :

    - Mis à part un être doté de mauvaises intentions, nul ne resterait ainsi caché. Qui êtes-vous donc ?

    Si Zohéir avait été une personne normale, il aurait soit levé les yeux au ciel, soit esquissé un sourire désabusé. Les gens n’en avaient pas marre de cette foutue question, à la fin ? « Qui es-tu ? » Le misanthrope soupira tant cette question l’agaçait et lui semblait… puéril ? Bon, ok, cela pouvait n’être qu’un pur réflexe. Mais quand même. Qui avait déjà rencontré quelqu’un lui répondant sincèrement à cette stupide et inutile question ? Et effectivement, Zohéir n’était pas là en tant que super héros ou gentil qui sauve le monde. Les mauvaises intentions, c’est son dada. Eleana haussa un sourcil. Son regard se perdait loin derrière elles. Zohéir braquait son regard sur elle, attendant une réaction de sa part suite aux paroles qui suivirent, puis dirigea son regard dans la direction que suivaient les yeux de la Filante.

    - Mmh, quand vous aurez fini de me fixer comme si vous étiez un être supérieur, peut-être me présenterez-vous des excuses pour avoir momentanément brisé mes chances de quitter cet endroit ?

    Brusque retour à la réalité. Oui, une remarque de ce genre était possible après l’échec de la vampire. Mais Eleana n’y était pour rien, du moins pas pour grand-chose. Ce n’était tout de même pas de sa faute si l’autre ne parvenait pas à maîtriser correctement son élément. Han, la mauvaise langue. La Filante s’esclaffa. Oui, dans sa position, c’était la meilleure des choses à faire.

    - C'est pas que je m'ennuie mais... c'est tout comme. Vous comptez faire quoi, à part rester là à attendre que je gaspille ma salive une fois de plus ? Je vous ai traité d'idiot parce que vous en être un et que je ne distingue pas masculin et féminin dans cette magnifique appellation qui vous sied à merveille, lâcha la vampire.

    Zohéir finit par s’asseoir sur le bord de la plateforme, les jambes dans le vide. Il n’avait pas de raison de se cacher, mais aussi aucune raison de descendre. Il était muet, comment aurait-il pu défendre l’une des deux femmes ou même se défendre lui-même face aux paroles. Car, pour l’instant, tout se faisait pas échanges verbaux. Donc le misanthrope n’était pas avantagé. Mais pour l’instant, cette conversation le divertissait assez, même s’il ne pouvait pas intervenir. Non, justement parce qu’il ne pouvait pas intervenir. C’était encore plus amusant. Eleana s’était instinctivement raidit et contrait au quart de tour, d’un ton sarcastique :

    - Vous savez que provoquer une Filante est un acte que tous qualifierait de, laissez-moi réfléchir... D'idiot ? Oui, j'ai choisi de reprendre le terme que décidemment vous appréciez tant à sa juste valeur...

    Malgré que Zohéir trouve la question « Qui es-tu ? » stupide, il aurait bien apprécié de savoir le prénom de la vampire. Pouvoir mettre un nom sur le visage des autres l’aidait plus que ce que l’on ne pouvait penser. Il fixa la jeune femme blessée à la tête de ses deux yeux bleus perçant, s’attendant à tout moment à une réponse mesquine, hautaine ou désinvolte. Mais ce fut Eleana qui enchaîna :

    - Mais fort heureusement, vous avez de la chance que je ne sois pas comme une de mes semblables, ou que je ne sois pas "idiote" comme ces gens qui oseraient nous provoquer...

    Oh. Alors Eleana n’était pas totalement Filante ? Une demi-quelquechose ? Du moins, c’était ce qu’avait compris Zohéir. Ou peut-être parlait-elle simplement d’elle comme une Filante capable de mieux de contrôler que les autres, côté impulsivité. Elle termina sur une note provocatrice :

    - Et vous, pourriez-vous en dire autant ?

    D’après Zohéir, la vampire n’allait pas forcément apprécier ces paroles. Mais comment en être sûr ? Cette dernière était si étrange et peu commune que certains de ces actes, à part les universels comme la question « Qui es-tu ? », pouvaient être insensés. Mais le misanthrope la connaissait trop peu pour pouvoir juger. Par contre, connaissance assez bien Eleana, il savait de source sûre que cette dernière ne se laisserait sûrement pas faire si facilement. Allant peut-être jusque à user des menaces et sûrement en venir aux armes. Ce n’était pas sûr, mais fort probable. Très plausible.

    Mais Zohéir eut soudain un déclic. La vampire avait bien dit qu’elle essayait de sortir d’ici et qu’Eleana l’avait fait échouer ? Mais alors, elle pouvait peut-être tous les faire sortir de ce trou pommé ? Par contre, si la Filante la tuait, ce serait plus compliqué. Quoique plus calme mais bon. Le misanthrope n’hésita cinquante ans et, estimant qu’il en avait assez vu, fit le tour la passerelle et disparut de la vue des deux femmes. Là, il entama une descente laborieuse, s’aidant des rares prises ornant la paroi rocailleuse. Finalement, il mit pied à terre dans un interstice reculé où il épousseta sa chemise pleine de poussière dû à la descente. Il sortit ensuite du reclus et s’avança vers les deux femmes. Il n’osa pas regarder Eleana en face et se contenta de fixer d’un air arrogant la vampire. Il dégaina son poignard. Si elle ne voulait pas les faire sortirent d’ici avec sa magie, il pourrait toujours la forcer. Il s’en sentait capable. Mais ce n’était jamais bon d’être trop sûr de soi.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il y a à peine un instant, on m'a regardé pour toujours.
On n’est pas misanthrope pour rien, ni philanthrope pour les autres.
I'm Bro. The only Bro.




ZagZag, Cow.


Dernière édition par Zohéir X'enlil le Lun 11 Juin - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel J. Lewellyn
avatar
Compte Héros : <a href="http://lemondedesephia.forumotion.com/forum"><img src=" http://www.tagtagcity.com/assets//images/ecus.png" alt="Compte Héros" /></a>

Messages : 11

Points de récompenses : 200

MessageSujet: Re: » Good morning, Mister Nightmare [Libre - 2 joueurs] Dim 29 Avr - 22:48

« Un rire sournois s'invita dans son cerveau et elle fronça légèrement les sourcils, attendant une quelconque réaction de ses interlocuteurs qui semblaient apprécier le silence tendu qui régnait.

Vous savez que provoquer une Filante est un acte que tous qualifierait de, laissez-moi réfléchir... D'idiot ? Oui, j'ai choisi de reprendre le terme que décidemment vous appréciez tant à sa juste valeur...
La vampire haussa les épaules. Qu'elle soit une Filante, une Fée ou un ver de terre l'intéressait autant que la couleur de ses chaussettes. Lasse, elle rengaina son arme et leva les yeux vers le ciel bleu, sans se soucier de la demoiselle qui lui tournait autour. Le chasseur pouvait devenir proie à tout moment, elle l'avait mainte fois expérimenté.

Mais fort heureusement, vous avez de la chance que je ne sois pas comme une de mes semblables, ou que je ne sois pas "idiote" comme ces gens qui oseraient nous provoquer...

Quelle chance j'ai eu ... railla-t-elle.

Et vous, pourriez-vous en dire autant ?
Nouveau haussement d'épaules. Elle se contre-fichait de savoir ce qu'on pensait d'elle, son but était de retrouver son passé. Le reste importait peu. Elle allait toutefois répondre lorsqu'un bruit feutré de pas parvint à ses oreilles. Tournant légèrement la tête sur le côté, elle vit une silhouette masculine approcher. Il sortit un poignard et Angel haussa un sourcil. Géniaaaal.... elle attirait les types louches aujourd'hui, ou quoi ? Seulement, le nouveau venu avait l'air beaucoup plus dangereux et la détermination se lisait dans son regard. Cela l'acheva. Juliet, le nom qu'elle avait donné à sa double personnalité, était déjà à l’œuvre depuis que la Filante l'avait distraite, d'où son attitude mordante, bien loin de la douceur et du calme d'Angel.

Comme toujours, le changement fut brutal et l'albinos teinte se serait écroulée si elle ne s'était pas rattrapée à la roche. Juliet avait totalement effacé Angel, si bien que ses prunelles luisaient d'une folie nouvelle. Un rictus cruel étira ses lèvres et elle jeta un regard amusé vers le poignard.

Range ton aiguille à tricoter, ça t'éviteras de te blesser.
Elle n'avait pas particulièrement peur des armes mais ça la rendait nerveuse d'être en présence d'autant de gens. Même s'ils n'étaient que deux, elle avait l'impression d'être étouffée dans une foule de gens. Un mal de tête s'installa, signe qu'Angel se battait inconsciemment pour revenir. Si aucune des deux facettes n'avaient conscience de l'existence de l'autre, il y avait des moment où elles se posaient sérieusement des questions. Elles suivaient la vie l'une de l'autre sans se rendre compte que parfois elle n'avaient aucun contrôle. Étrange était le mot qui collait le mieux à Angel et "Juliet".


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

« Si la vie est une phrase, alors la mort n'est qu'un point »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigi-yume.forumgratuit.be/
Zohéir X'enlil
Élite des Assassins ~ Neutreavatar
Compte Héros :

Messages : 753

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: » Good morning, Mister Nightmare [Libre - 2 joueurs] Lun 11 Juin - 17:59

    Zohéir dévisagea la vampire d’un air arrogant. Il s’était arrêté à quelques pas d’elle et ne bougeait plus, attenant son verdict ou sa répliquant cinglante qui ne parviendrait pas à arriver. Quoiqu’elle dise, le misanthrope l’ignorerait royalement, comme toujours. En réalité, il avait tellement pris l’habitude d’analyser et d’essayer de comprendre le sens caché des paroles des autres que parfois, il en oubliait le véritable sens. C’était exactement ce qu’il était en train de faire dans ce dialogue entre Eleana et la vampire. Ce qui l’intéressait, ce n’était pas les répliques désobligeantes qu’elles se lançaient, c’était l’issu de cette discussion. Si vraiment tout dégénérait, peut-être y aurait-il un combat ? Zohéir n’était pas à proprement parler quelqu’un de belliqueux mais il préférait nettement une bonne bagarre à une discussion qui s’éternise ainsi.

    Tandis qu’il méditait, sans relâcher sa garde, sur la question de qu’est-ce qui aboutirait à cette conversation, la vampire fit une chose étrange, qui obligea le jeune elfe à serrer un peu plus le pommeau de son poignard pour contenir son envie de lui sauter dessus {gare aux esprits tordus} et de l’égorger. La vampire sembla tout à coup à bout de souffle et se rattrapa de justesse à la roche près d’elle. Un brut changement dans son regard averti Zohéir qu’il fallait se montrer encore plus prudent. Dans ses yeux brillaient une étrange étincelle de folie, presque identique à celle scintillant dans le regard du misanthrope lorsqu’il commettait un meurtre. Autrement dit, ce n’était pas vraiment une nouvelle très réjouissante pour la tournure que risquait de prendre cette situation. Un rictus cruel et potentiellement pas rassurant étira les lèvres de la jaune vampire et elle posa un regard amusé sur le poignard de Zohéir, qui raffermit encore sa prise jusqu’à en faire blanchir ses phalanges. À vrai dire, il préférait nettement la vampire comme elle était il y a deux minutes que maintenant. Il ce, pile au moment où il se résignait à descendre de sa plateforme surélevée. Super.

    — Range ton aiguille à tricoter, ça t'éviteras de te blesser.

    Zohéir arqua un sourcil vindicatif. Lui demander de ranger son arme, même avec cette touche d’ironie non-dissimulée, c’était le prendre pour un potentiellement ennemi. Parait, c’était ce qu’il cherchait à faire comprendre à cette vampire : qu’il n’était pas un simple muet qui possède des armes, mais bien une menace, selon les circonstances. Et cette situation-là l’amenait à penser qu’il le serait peut-être, en fonction des intentions de cette vampire lunatique. Malgré tout, Zohéir ne savait plus quoi penser de cette scène. C’était comme une mauvaise pièce de théâtre qui venait de passer de comique à morbide, vu l’étincelle de folie dans les yeux de la jeune femme. Eleana aussi semblait l’avoir remarqué, mais ce n’est pas pour autant qu’elle réagit. Du moins, pas tout de suite. De toute façon, ni elle ni Zohéir ne savaient vraiment ce qui se passait chez la vampire donc au lieu de tirer des conclusions trop hâtives, ils feraient mieux de tenter de comprendre et d’essayer de la faire les aider à sortir d’ici. Dit comme ça, de l’aide de la part de cette vampire, cela semblait impossible. Mais bon, qui ne tente rien n’a rien.

    Zohéir décida d’aller droit au but. En réalité, le brut changement de situation l’agaçait. Il en avait en quelque sorte marre que cette scène s’éternise ainsi sans qu’aucun des trois ne fasse le moindre geste. Il fit glisser un couteau de jet dissimulé dans sa manche jusqu’à sa main et écrivit sur le mur « Es-tu capable de sortir d’ici ? » En écrivant cela, il avait prouvé plusieurs chose. La première, implicitement, qu’il était là depuis le début et avait bien vu la tentative de la vampire pour sortir de cet endroit, vouée à l’échec. La seconde était qu’il était bel et bien muet, donc si elle tentait de le titiller ou de le déstabiliser avec des sarcasmes ou de l’ironie, la jeune femme avait tort. Surtout que Zohéir ne risquait pas de lui répondre. Ensuite, il défiait la vampire de les faire sortir d’ici. Ou elle acceptait, ce qui était très peu probable. Ou elle allait sortir un sarcasme, ce qui était la solution la plus certaine dans cette situation. Ou elle le défiait. En réalité, le misanthrope se fichait de sa réaction. Tout ce qu’il souhaitait, c’était que cette scène prenne un tournant un peu moins morbide. Maintenant que le comique avait disparu, il fallait bien que Zohéir trouve autre chose pour se divertir. Un combat par exemple, c’était amusant.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il y a à peine un instant, on m'a regardé pour toujours.
On n’est pas misanthrope pour rien, ni philanthrope pour les autres.
I'm Bro. The only Bro.




ZagZag, Cow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: » Good morning, Mister Nightmare [Libre - 2 joueurs] Mar 12 Juin - 2:20

L'interpellée haussa les épaules, indifférente. Signe que les propos de son interlocutrice ne l'intéressaient guère. Cela eu l'effet d'agacer profondément Eleana qui commençait à se lasser de cette conversation. A quoi cela mènerait-il exactement ? Même si les intentions de la jeune femme brune n’étaient pas strictement amicales, un combat n’était pas l’issue principale envisagée. Enfin, tant que la situation ne l’exigerait pas. Pour le moment, cette vampire n’était pas un véritable problème. Juste un élément gênant. Et puis, rien n’était sûr. Qu’est-ce qui prouvait que cette jeune femme soit bel et bien sa cible ? Et si la Filante commettait une erreur en tuant cette dernière ? Elle eut un haussement d’épaule mental. Et puis merde. Elle ne risquerait pas sa mission dans un élan de doute. Elle ferait tout ce qui s’avérerait nécessaire. Point, à la ligne.

Durant sa réflexion intérieure, elle en avait même oublié la présence de Zohéir plus haut. Qui d’ailleurs se fit remarquer en descendant de son perchoir et pour s’avancer vers les deux femmes qui se tenaient à une distance respectable l’une de l’autre. L’elfe ne fit pas mine de s’intéresser d’une quelconque façon à la jeune Alpha, préférant dévisager la vampire. Puis bientôt la tension meurtrière reprit dès que le jeune homme eut saisit son poignard entre ses doigts. Cette initiative fut saluée d’un haussement de sourcil de la part de la dévisagée. Qui visiblement, ne semblait pas vraiment impressionnée par la tournure que prenait la discussion. Puis brusquement, sans que l’on sache la raison, la jeune femme faillit s’écrouler si elle n’aurait pas pris appui sur la roche. Pendant elle instant, elle avait paru fatiguée, las. Mais cela ne dura que peu de temps. Car aussitôt un rictus mauvais se peignit sur son visage pâle. Elle lança un regard amusé à l’arme que détenait Zohéir.

-Range ton aiguille à tricoter, ça t’éviteras de te blesser, conseilla-t-elle d'un ton sarcastique.

La jeune femme fronça les sourcils. Elle avait bien relever quelque chose dans le ton qu’avait opter la vampire. Peut-être d’une légère nervosité. Pourquoi donc ? Elle était sans doute forte, étant donné ses capacités vampires et ses talents spécifiques. Alors en quoi craignait-elle l’elfe et elle-même ? Eleana était loin d’être bête. Il se déroulait quelque chose chez la vampire, même si elle ne savait pas quoi. Oh et puis elle s’en fichait. Telle n’était pas sa mission de comprendre ce qui se passait chez elle.

L’elfe, nullement impressionné, étant muet, répondit aux paroles de la jeune femme en écrivant « Es-tu capable de sortir d’ici ? » sur le mur. La jeune femme brune fronça légèrement les sourcils. Que voulait-il sous-entendre par-là ? Que lui, était bloqué ici ? Peut-être. Connaissant l’elfe, sa question révélait bien plus de signification que celle qu’on pourrait croire. Mais déjà, rien qu’au fait d’ignorer les propos de la vampire signifiait qu’il n’en avait rien à faire. Ce qui était le cas. Celui-ci s’était quasiment toujours montrer indifférent. Pourquoi cela changerait-il ? Il était comme ça. En pensant à sa personnalité, elle se fit la réflexion que c’était bien étrange qu’il soit intèréssé par leur petite conversation. Quoi que échange de sarcasmes entre deux femmes hostiles était sans doute des plus divertissants pour un quelconque spectateur. Mais tel n’était pas les intentions de Zohéir. Eleana en était sûre. Il souhaitait quelque chose, mais quoi donc ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: » Good morning, Mister Nightmare [Libre - 2 joueurs]

Revenir en haut Aller en bas

» Good morning, Mister Nightmare [Libre - 2 joueurs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde d'Eséphia :: Le reste d'Eséphia :: La faille du Néant-